PARTAGER

Le président français François Hollande a accusé samedi le groupe Etat islamique (EI) d’être responsable de la vague d’attaques perpétrées vendredi soir à Paris, qui ont fait 128 morts et 250 blessés.

« Ce qui s’est produit hier c’est un acte de guerre (…) qui a été commis par Daech (acronyme arabe de l’EI), organisé de l’extérieur et avec des complicités intérieures que l’enquête devra établir », a déclaré à l’Elysée M. Hollande. Le président a aussi décrété un deuil national de trois jours et annoncé qu’il s’exprimerait lundi devant le Parlement français.
L’Etat islamique revendique dans un communiqué la série d’attentats

Commentaires