PARTAGER

La banque marocaine Attijariwafa bank vient de montrer son intérêt pour l’achat de Barclays en Egypte. Le groupe anglais compte se désengager complètement de l’Afrique.

Selon l’agence Reuters, le groupe Barclays va mettre en vente ses filiales africaines afin de simplifier la structure du groupe « et d’offrir des retours sur investissements plus intéressants pour ses actionnaires. ». Ces filiales africaines sont jugées peu rémunératrices.

Dans une déclaration à l’agence de presse, Ismail Douiri, directeur général d’attijariwafa bank, s’est dit intéressé par l’achat de la filiale égyptienne de Barclays. Le montant pourrait s’élever à plus de 400 millions de dollars selon les spécialistes.

Commentaires