Au feu !

Au feu !

390
0
PARTAGER

Cependant, certains n’auront pas tord d’estimer  que les diplômés chômeurs en font un peu trop car franchement  si d’un côté le droit au travail  doit être reconnu et garanti, de l’autre, l’accès à la Fonction publique ne doit absolument pas devenir un droit  systématique et encore moins faire l’objet d’un chantage, car ce serait pour l’Etat  courir à la faillite !

Ayant trop longtemps souffert d’indifférence devant le siège du Parlement et de banalisation dans les avenues de la capitale car les Rbatis ont en eu raz le bol de ces sit-in, ces manifestations, et ces  affrontements de tous les jours  sur la voie publique, pris dans la tourmente du désespoir, de la lassitude et de la résignation, les diplômés au chômage se jettent  à corps  perdus  dans ce chantage au feu après de longues années de dialogue de sourds avec de différents interlocuteurs !

A ce sujet, il y a eu énormément de maladresses, de cafouillages, de mauvaise foi parfois, de récupération politicienne et électotaliste, voire de manipulation des mouvements de chômeurs.

Les inégalités face à l’emploi sont une flagrante réalité et la marginalisation des diplômés chômeurs en est à une facette  ou le raz-le bol a fait déborder la goutte du vase, ce qui rajoute au désespoir des milliers de victimes  de ces inégalités et provoque  des réactions  désespérées et irresponsables.

Le gouvernement n’a pas à céder à ce chantage au feu, mais à condition qu’un vrai débat soit  entamé à propos de l’emploi, de la Fonction publique, et surtout des conditions à réunir afin de créer de nouvelles opportunités et des perspectives sereines pour l’emploi  des jeunes.
Des solutions sont à trouver, car la volonté politique  est là.

Hafid FASSI FIHRI
Email : hafid.ff@gmail.com_________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires