Au Japon, nationalisation envisagée pour Tepco l’opérateur de la centrale de Fukushima

Au Japon, nationalisation envisagée pour Tepco l’opérateur de la centrale de Fukushima

358
0
PARTAGER

Tokio Electric Power, Tepco est en grandes difficultés depuis la catastrophe du 11 mars dernier à la centrale nucléaire de Fukushima. L’Etat japonais a déjà mis en place un fonds destiné à gérer les conséquences de l’accident et, selon la presse japonaise, il devrait injecter plus de 10 milliards d’euros dans l’entreprise.

Cette prise de contrôle revient à une nationalisation de fait, même si le mot n’est pas prononcé et que cette situation ne devrait être que temporaire, une bonne dizaine d’année quand même. Un plan doit voir le jour en mars au terme duquel Tepco resterait coté en Bourse, après l’apport de titres émis d’un côté par l’Etat japonais et de l’autre par les compagnies qui détiennent elles aussi des installations nucléaires au Japon.

Grâce à ces fonds nouveaux, Tepco devrait être en mesure de faire face à l’indemnisation des dizaines de milliers de victimes de l’accident du 11 mars. Ainsi qu’au coût très important du démantèlement du site de Fukushima, une opération qui devrait durer une quarantaine d’années.

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires