AU MAROC, CE SONT LES VIEUX QUI SE SUICIDENT LE PLUS

AU MAROC, CE SONT LES VIEUX QUI SE SUICIDENT LE PLUS

1129
0
PARTAGER

L’on y découvre ainsi avec stupéfaction que le nombre de suicides enregistrés ces dernières années est en hausse constante, tendance qui est à mettre sur le compte des difficultés économique et l’éclatement des structures familiales avec pertes des repères sur fond d’ignorance.

Le taux des suicides s’est ainsi accru dangereusement de 97% ces douze dernières années après être passé de 2,7% à 5,3% cas de suicides enregistrés pour 100 000 habitants. En 2012 à titre d’exemple, 1628 marocains sont passés à l’acte dont 87% d’hommes alors que le nombre de femmes qui ont mis fin à leurs jours à la même période a atteint les 198.

Mais le plus terrifiant dans ce constant est que la majorité des cas rapportés chez les hommes concernent des personnes âgées en situation de désespérance et sans liens familiaux en l’absence de toute prise en charge sociale et psychologique. La plupart d’entre eux ont préféré de mettre fin à leurs jours plutôt que de vivre sans ressources ni soutien familial après avoir été abandonnés par leur famille vivant également dans la précarité et le besoin. Ces cas de personnes âgées se retrouvant du jour au lendemain va constituer dans les prochaines années un vrai drame social et un problème de taille pour les pouvoirs publics vu le manque de structures d’accueil pour cette catégorie.

Concernant le mode opératoire des suicidés, c’est l’absorption de raticides qui vient en tête vu la modicité de leur prix et leur efficacité reconnue alors que la pendaison vient en seconde position pour les cas recensés dans le monde rural où le phénomène est en nette augmentation.

Chez les jeunes, on peut facilement deviner les raisons poussant à commettre ce geste fatal:il s’agit dans le désordre de l’échec scolaire au baccalauréat ou les grossesses chez les filles suite à un viol alors que chez les adultes la raison généralement invoquée est soit des difficultés conjugales ou des motifs professionnelles.

Ce rapport qui sonne comme un signal d’alarme pour les responsables en charge de la santé des citoyens doit les inciter à se pencher au cours d’assises réservées à cette problématique nationale avec la participation de tous les intervenants et concernés afin d’enrayer cette spirale.

 

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires