Au moins 2 morts et 3 blessés dans un séisme de magnitude...

Au moins 2 morts et 3 blessés dans un séisme de magnitude 6,8 en Birmanie

281
0
PARTAGER

L’USGS avait évalué à 7 la puissance du tremblement de terre dans un premier temps.
L’épicentre du séisme, qui s’est produit à une profondeur d’une dizaine de kilomètres, a été localisé près des frontières avec la Thaïlande et le Laos, à 90 kilomètres au nord de Chiang Rai et 235 kilomètres de Chiang Mai (nord-est de la Thaïlande).

 

Aucun avis d’alerte au tsunami n’a été émis, les sismologues estimant que la secousse tellurique était survenue trop loin à l’intérieur des terres pour déclencher un raz-de-marée.
Une femme, âgée de 52 ans, a été tuée dans l’effondrement d’un mur de sa maison dans le district thaïlandais de Mae Sai, à proximité de la frontière, a dit un responsable de la police locale, ajoutant qu’il s’agissait pour l’heure de la seule victime.

Le gouverneur de Chiang Rai, Somchai Hatayatanti, a annoncé que l’hôpital de district allait être évacué vers Chiang Rai et que les habitants des immeubles élevés seraient déplacés.
Côté birman, la secousse a été violente dans la ville de Tachilek, dans l’Etat Shan, frontalier de la Thaïlande.
« Un enfant a été tué à Tachilek. Trois personnes ont été légèrement blessées dans l’effondrement d’un bâtiment dans un autre quartier de la ville », a indiqué un responsable birman.

Il a évoqué le risque de dégâts importants dans cette ville où « des bâtiments ont été détruits ».
Un parlementaire du Parti démocratique des nationalités shans a réussi à joindre son épouse au téléphone à Tachilek : « Les habitants sont tous sortis dans la rue. Ils n’osent pas encore retourner chez eux », a-t-il expliqué à l’AFP.

Un habitant de la ville a par ailleurs fait état d’une forte réplique peu avant 23 heures locales (16h00 GMT). « Nous devons rester couchés par terre. Les autorités du quartier demandent aux gens par haut-parleurs de rester à l’extérieur », a-t-il indiqué.
Le Département météorologique de Thaïlande a confirmé la réplique, l’évaluant à 6,3.
Le séisme a manifestement été ressenti dans une grande partie de la péninsule indochinoise.
Des secousses ont été perçues dans des immeubles élevés de Bangkok et un habitant français de Chiang Mai a senti « des secousses pendant dix secondes » à son domicile.
Naypyidaw, la capitale birmane, situé à plusieurs centaines de kilomètres plus au sud, et Mandalay, au nord, ont aussi tremblé.
Au Vietnam, le directeur adjoint du Département de surveillance des secousses sismiques, Dinh Quoc Van, a déclaré que la secousse avait été classée au niveau 5 sur l’échelle de Richter à Hanoï, et à 6 à Dien Bien Phu, ville montagneuse du Nord-Ouest du pays.
Quelques habitants ont, semble-t-il, été pris de panique dans un quartier d’Hanoï.
« L’eau du bassin à poissons a commencé à déborder », a témoigné Nguyen Thi Hong Hanh, 36 ans, qui vit au 10e étage. « Nous nous sommes précipités dehors comme tous les autres habitants de l’immeuble ».
Le séisme est intervenu 13 jours après celui qui a déclenché au Japon un tsunami destructeur, qui a fait un total de 27.000 morts et disparus, selon le dernier bilan établi jeudi.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires