PARTAGER

Au moins 45 personnes ont été tuées et 110 blessées dans une triple explosion près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab au sud de Damas. L’attentat a été revendiqué par Daesh.

L’agence Sana avait d’abord fait état de 30 morts dans ces trois explosions, causées selon elle par une voiture piégée et deux kamikazes. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), 47 personnes, dont de nombreux civils, ont été tuées dans les explosions. Le bilan pourrait à nouveau augmenter, plusieurs blessés se trouvant dans un état grave, ajoute l’OSDH.

« Deux explosions (d’origine) terroriste, d’une voiture piégée suivie par celle d’un kamikaze (…) dans la zone de Sayeda Zeinab », a pour sa part indiqué la télévision officielle syrienne, faisant état d' »informations rapportant des morts et des blessés », sans donner plus de détails.

La mosquée de Sayeda Zeinab, située au sud-est de la capitale syrienne, abrite le mausolée de l’une des petites-filles du prophète Mahomet. De nombreux pèlerins chiites en provenance d’Iran, d’Irak, du Golfe et du Liban s’y rendent quotidiennement en pèlerinage. En février 2015, la mosquée avait déjà été la cible d’une attaque suicide qui avait fait quatre morts et 13 blessés au niveau d’un checkpoint près du sanctuaire. Ce même mois, une explosion avait visé un bus de pèlerins chiites libanais se rendant sur le site, tuant au moins neuf personnes dans une attaque revendiquée par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Commentaires