PARTAGER
A peine achevé le sommet de l’UA à Addis Abeba qui a consacré le retour du Maroc au sein de cette instance, le roi s’est envolé pour Juba, capitale du Soudan du Sud, où il a montré son attachement aux principes de solidarité et de fraternité.
Le souverain qui avait ordonné la mise en place d’un hôpital de campagne dans la capitale de ce pays, a octroyé une aide de 5 millions de dollars pour les études préparatoires à l’aménagement de la nouvelle ville administrative aux abords de Juba, étude confiée au groupe Al Omrane qui fait ses premiers pas hors du royaume avant de signer 9 conventions avec le président du Soudan du Soudan, Salva Kirr qui signe un rapprochement avec le royaume après une longue période de tergiversation.
Tout juste après ce déplacement pour la première fois dans ce pays aux prises avec la guerre civile pour laquelle le roi prépare une médiation et à des problèmes de pauvreté, il se rendra au Gabon, un pays déjà visité, et avec le président duquel il entretient de profondes relations d’amitié, parmi les plus exemplaires qu’il entretient avec les chefs d’états africains. Ainsi présenté, ce nouveau périple du souverain est susceptible d’en annoncer d’autres à l’avenir à un rythme soutenu alors que se profilent à l’horizon de grandes initiatives du roi Mohammed VI en faveur du développement sur le continent africain.

Commentaires