Au Tchad, la raffinerie de Ndjamena construite par les Chinois a été...

Au Tchad, la raffinerie de Ndjamena construite par les Chinois a été fermée

211
0
PARTAGER

Jeudi 19 janvier dans la soirée, une équipe composée de plusieurs responsables de l’administration tchadienne s’est rendue à Djermaya, au nord de Ndjamena, pour fermer la raffinerie.

Plus tôt dans la journée, c’est le chef de l’Etat Idriss Déby Itno, qui a réuni les différents responsables du ministère du Pétrole et de l’Energie et du ministère du Commerce et de l’Artisanat, pour exprimer son exaspération face à ce qu’il appelle « la pénurie artificielle de carburant ».

En effet, depuis un mois, la raffinerie de Ndjamena, une société mixte tchado-chinoise, a arrêté de produire du carburant. Les deux partenaires ne s’entendent plus sur le prix à fixer. Pour le gouvernement, les Tchadiens doivent profiter des produits de leur sous-sol. Les Chinois répondent qu’ils ont investi tout seuls dans la construction de la raffinerie et souhaitent recouvrer rapidement leurs investissements.

En ville, il est difficile de trouver du carburant, surtout du gazole même quand on veut payer au prix double. Une situation inacceptable surtout que les frontières avec le Nigeria, la solution de rechange, sont fermées, expliquait un officiel tchadien.

rfi.fr__________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires