Aucun problème au niveau de l’abondance de l’alimentation durant le mois de...

Aucun problème au niveau de l’abondance de l’alimentation durant le mois de Ramadan au Maroc,

380
0
PARTAGER

S’exprimant à la presse à l’issue d’une réunion de la commission interministérielle chargée de l’approvisionnement du marché durant le mois sacré de Ramadan et du contrôle des prix présidée par le Premier ministre marocain, M. Abbas El Fassi, M. Baraka a souligné que le gouvernement a veillé, à cet égard, à mettre en place un système de contrôle des prix « beaucoup plus efficace ».

Dans ce cadre, le ministre a mis l’accent sur l’amendement de la loi sur la concurrence et les prix qui entre en vigueur cette année et qui permet notamment de considérer comme illicite et donc assortie d’une sanction toute hausse des prix liée à un problème de qualité ou de poids.

Cet amendement consiste également en la révision des sanctions puisqu’elles seront liées dorénavant au chiffre d’affaires du commerçant et la réinstauration des sanctions administratives, ce qui permet d’être plus efficace et de pouvoir appliquer la sanction sur place, a expliqué M. Baraka.

« Nous avons procédé également à une campagne de sensibilisation au profit des commerçants afin de leur expliquer la nouvelle loi sur la concurrence et de leur rappeler leurs obligations en termes d’affichage des prix et d’obtention de la facture liée au marché de gros », a-t-il dit.

Pour sa part, le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, M. Ahmed Réda Chami, a indiqué dans une déclaration similaire, que la commission interministérielle travaille pendant des mois en vue d’assurer un approvisionnement adapté pendant le mois sacré de Ramadan.

Il a souligné à cet égard, que tous les produits alimentaires de base notamment la viande, le sucre, le lait et les dattes seront disponibles en quantités suffisantes sur le marché pendant le mois sacré.

 

Commentaires