PARTAGER

La Fédération Royale Marocaine de Football a décidé de sa réserve et sa passivité pour soumettre les clubs professionnels à un contrôle très strict qui changera du laisser-aller habituel qui a conduit certains d’entre eux à la banqueroute.

La décision est tombée comme un couperet suite à un contrôle des finances de certains d’entre eux qui ont été soupçonnés de graves dépassements cille le club du « Wydad de Casablanca », le « Wac », dont le président n’a pas fourni de bilan détaillé durant deux exercices respectifs alors qu’il est censé donner l’exemple puisque membre de la fédération.

C’est la grave crise financière qui sévit au sein de son rival du Raja, menacé d’une crise cardiaque, qui a lancé les enquêteurs de la fédération aux trousses des trésoriers et dirigeants de certains clubs et dont les résultats de leurs visites ont été riches en enseignements prouvant qu’aucun suivi ni sérieux dans la gestion ne sont respectés, une situation qui peut déraper à tout moment et les conduire à des faillites inévitables qui jetteraient un grand discrédit sur tout le football marocain en particulier et le sport en général.

Avec la décision de la fédération et le nouveau règlement, ils devront désormais présenter des comptes certifiés à chaque exercice au risque de lourdes sanctions pouvant aller jusqu’à la descente en division inférieure.

Commentaires