Australie: nouvelles pluies, montée des eaux, quatre morts supplémentaires

Australie: nouvelles pluies, montée des eaux, quatre morts supplémentaires

331
0
PARTAGER

Après de fortes averses ce week-end – jusqu’à 30 cm d’eau en certains endroits en moins de 24 heures -, un torrent d’eau a dévalé les rues de Toowoomba, à 130 km à l’ouest de Brisbane (Queensland, nord-est)
« La nature s’est déchaînée contre la région de Toowoomba », a déclaré à la presse Anna Bligh, Premier ministre du Queensland. « C’est sans aucun doute la plus sombre journée de la dernière quinzaine », a-t-elle ajouté.

 

Selon la police du Queensland, quatre personnes, dont deux enfants, ont péri, et le bilan pourrait s’alourdir, au moins six personnes ayant été portées disparues dans les torrents d’eau brunâtre qui ont balayé une région de la taille de la France et de l’Allemagne.
« C’est une monstruosité de la nature » qui a frappé les communautés « à la vitesse de l’éclair », a dit Mme Bligh.

A Toowoomba, des voitures ont été emportées par des torrents et certaines ont même été projetées dans des arbres.

Des maisons en bois ont été arrachées de leurs fondations et portées pendant plusieurs centaines de mètres par des torrents d’eau, qui ont également arraché des pompes de stations essence, a déclaré Steve Jones, maire de Lockyer Valley, à proximité de Brisbane.

« Un mur d’eau m’est tombé dessus et a emporté ma camionnette », a-t-il ajouté, comparant le phénomène à un cyclone ou à une bombe atomique.

Au nord de Brisbane, la ville de Gympie était coupée en deux par les eaux, tandis que des quartiers de Dalby, à l’ouest de Brisbane, étaient inondés pour la cinquième fois, forçant une partie des 13.000 habitants à évacuer leur logement.

« J’ai envie de pleurer », se lamentait Jess Philpott, propriétaire du Royal Hotel, en contemplant l’eau boueuse clapoter contre les murs à l’intérieur de l’établissement. « Hier, on ne pouvait pas voir l’eau depuis les fenêtres de l’hôtel. Aujourd’hui, elle est dedans ».

A Brisbane, capitale du Queensland, des sacs de sable ont été distribués, en raison de la menace que fait peser la pluie sur les parties basses de cette ville de deux millions d’habitants.

Le responsable de la police, Alistair Dawson, a déclaré que les chutes de pluie, « significatives » pendant le week-end, devraient se calmer à partir de mardi, mais cette accalmie ne pourrait être que temporaire.

« J’espère qu’à partir du milieu de semaine, avec le soleil qui va réapparaître et le niveau de l’eau qui va diminuer, nous n’allons plus avoir de pluie pendant un bon moment. Mais les prévisions à long terme tablent sur de nouvelles précipitations », a-t-il ajouté.

Ces inondations, qui au plus fort recouvraient d’eau une surface aussi vaste que l’Allemagne et la France réunies, ont causé la mort d’au moins une douzaine de personnes et provoqué des dizaines de millions de dollars de dommages.

AFP

Commentaires