PARTAGER

Rentrant du Maroc, une marocaine a emmené avec elle les intestins de son défunt mari qu’elle soupçonne avoir été empoisonné.

Une découverte inédite pour les douaniers autrichiens. Une voyageuse marocaine a été contrôlée à l’aéroport de Graz avec des entrailles humaines dans son sac, qu’elle a présentées comme étant celles de son mari, rapportent des médias autrichiens, dimanche 25 septembre.

Une histoire insolite

Dimanche dernier, à l’aéroport de Graz en Autriche, une voyageuse marocaine a été arrêtée avec des entrailles humaines dans son sac : elle a ainsi expliqué que les deux boîtes « de type Tupperware » trouvées dans son bagage contenaient des morceaux d’intestin de son défunt mari. Selon elle, ces entrailles pourraient prouver grâce à des analyses que son mari a été empoisonné.

La nouvelle a été confirmée à l’agence autrichienne APA par le ministère des Finances, autorité des services douaniers. La police n’a pas encore été saisie.

Commentaires