PARTAGER

Le rappel n’est pas superflu et il est important d’être à l’heure juste demain, même un dimanche. Le Maroc retrouve en effet à partir de trois heures du matin, l’heure d’été, GMT+1, celle qui prévalait durant le mois sacré du ramadan.

Comme toujours en pareil cas et alors que l’habitude qui nous est dictée avec ses côtés positifs et négatifs, reste synonyme d’un sommeil dominical amputée d’une heure dès son application.

Le débat, lui, continue entre partisans et adversaires de cette mesure d’économies à grande échelle et n’est pas prêt de s’achever, tant que des opérations de sensibilisation sur les changements d’horaire ne sont pas menées dans les médias publics, afin de convaincre les derniers récalcitrants dez bienfaits.

Les conséquences de ce changement pour la santé qui agitent les réseaux sociaux ne permettent guère de se faire une idée précise et scientifique sur la question, et les supports d’informations privés et publics continuent d’ignorer les effets collatéraux du phénomène et les inquiétudes légitimes des citoyens. Sauf ceux et ils sont de plus en plus nombreux à n’y voir que des côtés positifs sur tous les plans et vouloir créer une association pour la défense du principe du passage chaque année à l’heure d’été.

Commentaires