PARTAGER

Le Trump Brexit,  un ultime revers pour Obama..

Le peuple a repris le pouvoir en Amérique. Et la révolution du Trump- Brexit a bien eu lieu. Les Américains ont parlé et ils ont décidé dans une large proportion de barrer la route à Hillary Clinton et à dire non à l’establishment de Washington et au système de la finance et des multinationales,   comme l’appelait de tous ses voeux Donald Trump. .
Le peuple américain s’est prononcé et  a ainsi dit non à une certaine idée de l’Amérique et démenti les sondages tout en contredisant les grands courants d’opinion relayés par les médias. .
Il s’agit certainement d’un mouvement de contestation qui s’est emparé des États-unis et qui n’a pas épargné le système dont l’administration Obama , le parti démocrate et le clan Clinton et qui risque de faire tâche d’huile dans d’autres pays , à commencer par la France où l’extrême droite et Marine Le Pen pourraient prendre le pouvoir en 2017.
C’est après une longue campagne agressive et acharnée , dans un mélange de provocations,  d’accusations et de bassesses , la plus violente  certainement de l’histoire des  campagnes présidentielles américaines,  sans même le soutien du parti républicain que Donald Trump aura réussi un véritable coup de poker et de tonnerre. .
Et pourtant,  les Pères fondateurs de la démocratie en Amérique avaient mis en place un système de collège électoraux qui empêcheraient le peuple américain d’élire un personnage atypique ou populiste , voire dangereux. .
Mais , en dépit de ce système de grands électeurs,  le peuple américain a réussi à reprendre le pouvoir..
Et Donald Trump a montré une grande habilité à exploiter les grossières fractures qui minent la société américaine , dont surtout la fracture raciale : un sujet sur lequel Barack Obama a beaucoup tergiversé et qui a suscité énormément de déceptions..
Malgré les énormes divisions qui déchirent l’Amérique aujourd’hui,  il faut savoir accueillir l’élection de Trump comme une très bonne nouvelle car au cas où Clinton aurait été élue alors qu’elle est passible de poursuites judiciaires , l’image des États- Unis dans le monde aurait été franchement ternie.
En conclusion;  ce retentissant Brexit réussi par Trump est un ultime revers pour Barack Obama qui, du haut de sa tour d’ivoire de la Maison Blanche n’a jamais su rester à l’écoute de son peuple!

Hafid Fassi Fihri

Commentaires