PARTAGER

Le sélectionneur Hervé renard est incontestablement le grand gagnant de la participation marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations de football, bien que le onze national ait perdu toute chance de participer à la finale en se faisant éliminer dès les quarts. Il n’empêche que la satisfaction est générale pour considérer que cette équipe nationale a bien représenté le pays en réussissant un bon parcours qui aurait pu se terminer autrement si des joueurs importants n’avaient pas manqué à l’appel pour blessures.

Hervé renard a convaincu les dirigeants du football national et l’opinion publique que ce sport avait remonté la pente pour retrouver une courbe vertueuse qui ne va pas s’arrêter en si bon chemin et que son travail devait se poursuivre.

Banco! la fédération a mis la main à la poche aussitôt pour lui accorder une rallonge de 20 millions portant son salaire mensuel à 80 millions et pour prolonger son contrat qui devrait courir jusqu’à l’après coupe du monde 2018. Inchallah! Car le doute est permis de voir le onze national accéder aux phases finales de cette compétition très relevée à commencer par les éliminatoires concernant le continent africain pour lesquelles le Maroc doit affronter l’épouvantail de ses bêtes noires. Mais le « sorcier blanc » a plus d’un tour dans son sac et pourrait bien, encore une fois, déjouer tous les pronostics.

Commentaires