Azoulay : Le Maroc, un espace de résistance à tous les archaïsmes...

Azoulay : Le Maroc, un espace de résistance à tous les archaïsmes et à toutes les régressions

356
0
PARTAGER

S’exprimant lors d’un ftour-débat organisé par l’association  »Marocains pluriels » en présence de personnalités de divers horizons et représentant les trois religions monothéistes, M. Azoulay a, cependant, regretté  »les échos régressifs et suspects » du faux débat sur la construction d’une Mosquée près de  »Ground Zéro », théâtre des événements tragiques du 11 septembre 2001.

Et M. Azoulay de mettre en avant l’importance de cette rencontre-débat, initiée par la jeune association  »Maroc Pluriel », qui réunit les représentants de toutes les composantes de la société et reflète, d’une manière édifiante, un Maroc séculaire, terre de paix, de tolérance et de liberté.

Le Conseiller de SM le Roi a ajouté que cette rencontre-Débat entend promouvoir les valeurs de la cohabitation, le respect de l’autre, l’ouverture et le dialogue tout en s’attachant à mettre en évidence les fondamentaux civilisationnels et l’identité culturelle du Royaume.

M. Azoulay n’a pas manqué de rappeler, à ce propos, que le Maroc a été et reste toujours fortement attaché à la promotion et la défense des valeurs suprêmes de l’humanité, soulignant que cet attachement s’inscrit dans la continuité et dans l’expression d’une culture de l’altérité qui a su résister à l’intérieur comme à l’extérieur aux vicissitudes et aux tentations de la fracture identitaire et spirituelle.

Pour sa part, M. Abdelaziz Al Idrissi, Président du Conseil des Oulémas de la Préfecture des Arrondissements de Sidi Bernoussi, a donné un éclairage sur les fondamentaux de la civilisation islamique, insistant sur le fait que l’Islam est une religion de clémence, de générosité, de justice et de tolérance.

Dans une allocution donnée au nom du ministre des Habous et des affaires islamiques, il a aussi insisté sur le devoir et la nécessité de croire à tous les prophètes des religions monothéistes, plaidant pour une coopération agissante et une réelle solidarité entre les peuples d’autant, a-t-il fait remarquer, que les différences de croyances et d’appartenances religieuses n’empêchent point de telles rapprochements et un échange fructueux pour l’intérêt de tous.

Et de souligner l’importance de cette rencontre de réflexion, une occasion pour les marocains de montrer encore, si besoin est, leur attachement aux valeurs de la fraternité, de la solidarité et de la tolérance, loin de toutes les formes de fanatisme, de racisme et ce, dans un élan de mobilisation derrière SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine.

De son côté, M. Mohamed Berrada, Président d’honneur de  »Marocains pluriels » a affirmé que cette rencontre, qui illustre le pluralisme, un des fondamentaux de l’identité nationale, plaide pour le rapprochement et la cohabitation des peuples et ce, nonobstant leurs appartenances ethniques ou croyances religieuses.

Tout en affirmant que les relations humaines doivent être construites sur la base des valeurs de l’amitié, la tolérance et la solidarité, M. Berrada a lancé un appel à la fraternité et la tolérance entre, d’une part, toutes les composantes de la société marocaine et entre le peuple marocain et les peuples du monde, d’autre part.

Cette rencontre-débat organisée au complexe Oum Kaltoum à Sidi Moumen, a été aussi marquée par la présence de Mme Nezha Skalli, Ministre du développement social, de la famille et de la solidarité, Mme Elisabeth Milliard, Consul des Etats-Unis d’Amérique à Casablanca ainsi que M. Simon Lévy, Directeur du Musée du judaïsme marocain.

 

 

Commentaires