PARTAGER

La sentence est tombée. Le champion marocain de kickboxing Badr Hari a été condamné aujourd’hui à une amende de 500 dirhams dans l’affaire qui l’oppose au serveur d’une boite de nuit à Marrakech.

Si le champion s’en sort relativement bien dans cette affaire, c’est qu’il a trouvé un arrangement financier avec sa victime, un employé de la boite de nuit So Lounge qu’il avait frappé alors qu’il était en compagnie d’un ami néerlandais.

D’après le site Alyaoum24, Badr Hari a également écopé d’une amende supplémentaire de 5000 dirhams, soit le montant de sa caution, pour ne pas s’être présenté au tribunal et ce malgré l’insistance du juge.

Commentaires