PARTAGER

Les fréquentes bagarres de Badr Hari au Maroc auront finalement une suite judiciaire. Le champion de kickboxing vient d’être arrêté par la police à l’aéroport de Casablanca après l’atterrissage de son avion en provenance de Bruxelles.

Selon des sources policières citées par le journal Al Ahdath Al Maghribia, Badr a été interpellé à son arrivée à Casablanca suite à un avis de recherche lancé à son encontre. Il s’agirait d’une bagarre dans une boite de nuit de Marrakech qui s’est produite il y a quelques semaines.

Après son interpellation, il a été remis aux policiers de Marrakech où il était toujours en garde à vue samedi soir. Badr Hari doit ensuite passer devant le procureur du roi qui statuera ensuite sur son sort. Soit le remettre en liberté provisoire en attendant son passage devant le juge et bien sûr après le paiement d’une caution, soit l’incarcérer s’il y a risque de fuite.

Commentaires