PARTAGER
Jamais les marocains n’ont vécu un tel suspense haletant pur un match sur un ring et grande a été leur déception, surtout ceux qui ont fait le déplacement en Allemagne, pour assister au dernir combat du champion mondial de kick-boxing, le marocain, Badr Hari.
Après un premier round prometteur, le champion qui fait fantasmer les jeunes, a abandonné la partie en raison d’une blessure au bras droit, après un assaut violent de son rugissant adversaire, le hollandais Rico Verhoven, ravi de la décision de son adversaire, de quitter le ring, lui qui aurait pu sortir du combat sur une civière au vu du premier round.
Plusieurs dizaines de marocains qui avaient fait le déplacement du Maroc ont soutenu Badr Hari sans interruption et avaient même failli être à l’origine de graves incidents en envahissant les abords du ring face à un service d’ordre dépassé.
Ce combat qui a montré un Badr Hari combatif, certes, mais quelque peu affaibli par l’âge et l’embonpoint naissant, résultat de son manque d’hygiène de vie, ne sera pas rejoué de sitôt car la blessure de l’ancien champion parait très sérieuse et risque de ne pas lui permettre de s’exposer à des coups comme celui reçu avec force de la part du challenger hollandais qui peut s’estimer heureux de l’issue favorable d’un combat inégal qu’il était assuré de perdre après avoir été mis au tapis.

Commentaires