Bahreïn: des milliers de personnes aux obsèques de manifestants tués

Bahreïn: des milliers de personnes aux obsèques de manifestants tués

351
0
PARTAGER

Suivant deux véhicules sur lesquels reposaient les corps de Ali Khodeir, 53 ans, et de Mahmoub Mekki, 23 ans, enveloppés du drapeau national, la procession avançait à Sitra, un village chiite, en scandant des slogans patriotiques: « Ni chiites, ni sunnites. Unité nationale » ou « Sunnites et chiites sont frères », selon des témoins.

 

Certains scandaient également « Le peuple veut la chute du régime » et « les privilèges vont aux forces anti-émeutes et le peuple reçoit les balles ».

Bahreïn, un petit archipel du Golfe, est gouverné par une dynastie sunnite mais sa population est majoritairement chiite.

Les deux hommes ont été tués dans un raid lancé par les forces de sécurité jeudi avant l’aube contre des centaines de protestataires qui campaient sur la place de la Perle à Manama pour revendiquer des réformes politiques.

Le raid a fait trois morts et près de 200 blessés selon les autorités, quatre morts selon l’opposition chiite.

Au total, cinq personnes ont été tuées depuis le début de la contestation lundi selon des sources officielles.

Un troisième chiite tué devait être inhumé plus tard dans la journée à Sitra et un quatrième dans un autre village chiite, selon un porte-parole du principal mouvement de l’opposition chiite, Matar Ibrahim Matar.

Un hélicoptère du ministère de l’Intérieur survolait Sitra mais aucune présence policière n’était visible autour de la procession, ont indiqué des participants aux funérailles.

Les manifestants revendiquent notamment une monarchie constitutionnelle et un gouvernement élu dans ce petit royaume du Golfe.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires