Baisse de la production industrielle en février (enquête de Bank Al Maghrib)

Baisse de la production industrielle en février (enquête de Bank Al Maghrib)

162
0
PARTAGER

56 pc des chefs d’entreprises enquêtés trouvent que la production industrielle a accusé un recul de l’activité, contre 34 pc signalant une stagnation et 20 pc une hausse, soit un solde négatif de 36 pc, indique l’enquête, précisant que pour les trois prochains mois, les industriels prévoient une amélioration de l’activité avec un solde d’opinion de 36 pc.

L’activité a reculé dans l’ensemble des branches, à l’exception des industries du textile et du cuir où elle a stagné, relève l’enquête menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant 400 entreprises opérant dans le secteur industriel national.

A court terme, les opérateurs de l’ensemble des industries prévoient un développement de l’activité, mais les soldes d’opinion les plus élevés ont été enregistrés au niveau des industries mécaniques et métallurgiques et celles électriques et électroniques.

Les ventes globales ont été dans l’ensemble orientées à la hausse, en liaison avec l’amélioration des ventes locales et étrangères, ajoute la même source.

Pour les trois prochains mois, les industriels anticipent la poursuite de la hausse aussi bien des ventes locales que de celles à l’étranger.

Les ventes globales ont augmenté dans les industries chimiques et parachimiques et celles électriques et électroniques. En revanche, elles ont stagné dans les industries du textile et du cuir et ont baissé dans les autres branches, explique l’enquête.

A court terme, les professionnels prévoient une amélioration des ventes mais à des degrés différents, selon les branches.

Par ailleurs, les nouvelles commandes reçues ont enregistré une hausse, durant février, en liaison avec l’amélioration des commandes dans les industries électriques et électroniques et dans les industries chimiques et parachimiques.

Le carnet des commandes est jugé inférieur à son niveau habituel, selon les chefs d’entreprises, tandis que les stocks de produits finis sont considérés supérieurs à la normale.

Les résultats de l’enquête indiquent une hausse des prix des produits finis d’un mois à l’autre, avec un solde d’opinion de 42 pc. Pour les trois prochains mois, les industriels prévoient la poursuite de la hausse des prix avec un solde de 28 pc.

 

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires