Baisse des prix des actifs immobiliers résidentiels au 4-ème trimestre 2010 (Bank...

Baisse des prix des actifs immobiliers résidentiels au 4-ème trimestre 2010 (Bank Al Maghrib)

197
0
PARTAGER

Ce repli recouvre une quasi-stagnation des prix des appartements et un recul de ceux des villas et des maisons, respectivement de 1,2 pc et 3,6 pc, précise une note de la banque centrale sur « la tendance globale du marché immobilier au cours du 4ème trimestre 2010″.

S’agissant des tendances d’évolution des prix par régions, la note relève des baisses, en glissement annuel, dans les régions de Doukkala-Abda, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Chaouia-Ourdigha et Taza-Al Hoceima-Taounate, alors que des hausses ont été relevées dans les régions de Fès-Boulmane, Marrakech-Tensift-El Haouz, l’Oriental, et Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.

Les prix dans les autres régions n’ont pas connu de variations significatives, ajoute la même source.

Au terme du 4-ème trimestre, les ventes des biens immobiliers résidentiels immatriculés au niveau de l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC), qui s’alignent à près de 11.240 transactions, ont connu une contraction de 16,6 pc.

Bank Al Maghrib explique ce recul par une baisse des ventes d’appartements et de maisons, les ventes de villas ayant progressé de 2,3 pc.

En rythme annuel, les prix des appartements ont quasiment stagné après une hausse de 3,1 pc le trimestre précédent, tandis que d’un trimestre à l’autre, ils ont baissé de 1,2 pc après une augmentation de 3,5 pc au 3ème trimestre, précise la même source, ajoutant que cette baisse a concerné toutes les villes à l’exception d’El Jadida, Marrakech, Tanger et Meknès, où les prix ont progressé par rapport au 3-ème trimestre.

Le volume des ventes d’appartements, qui a représenté environ 90 pc des transactions au cours de ce trimestre, s’est établi à 9.945 unités en contraction de 17 pc en variation trimestrielle.

Par région, les baisses les plus marquées ont été enregistrées dans le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et Meknès-Tafilalt, alors que la hausse la plus importante a été observée au niveau de Fès-Boulmane.

Les prix des maisons se sont inscrits en baisse de 3,6 pc en rythme annuel et de 3,9 pc d’un trimestre, en liaison principalement avec la régression des prix dans les villes de Fès, d’Agadir, et de Casablanca.

Les transactions portant sur les maisons, qui ont représenté environ 8 pc du marché national, se sont établis à 1.028 transactions, en recul de 26,4 pc sur un an et de 17,2 pc d’un trimestre à l’autre.

Les prix des villas se sont repliés de 1,2 pc sur un an et de 0,7 pc d’un trimestre à l’autre, note l’Institut d’émission, soulignant que ces prix ont connu des baisses importantes, en glissement annuel, dans les villes de Casablanca et de Marrakech, alors qu’ils ont marqué une hausse de 11,1 pc dans la ville de Meknès.

Le marché des villas a enregistré 267 transactions, en progression de 2,3 pc d’un trimestre à l’autre.

Les prix des actifs immobiliers résidentiels ont évolué de manière différenciée selon les villes.

Ils ont baissé, sur un an, dans les villes d’El Jadida, de Fès, de Rabat, de Marrakech et de Casablanca et ont augmenté dans les autres villes.

La ville de Casablanca a représenté, à elle seule, 40,5 pc de l’ensemble des ventes, suivie de Marrakech (14,8 pc) et de Tanger (11,1 pc).

Les dix villes couvertes dans cette rubrique ont connu des hausses trimestrielles des ventes, en particulier, Agadir et Rabat, qui ont enregistré des hausses respectives de 118 pc et de 78,2 pc.

Les cessions d’appartements ont représenté au moins 85 pc des transactions dans l’ensemble des dix villes, à l’exception d’Oujda où les maisons ont constitué près de 80 pc des ventes.

La part des villas n’a pas dépassé 5 pc du total des transactions à Agadir, à Rabat, à Marrakech, à Casablanca et à Kénitra.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires