PARTAGER
Baisser de rideau à Tanger sur un festival du film national, qui le moins que l’on puisse dire n’aura pas marqué les esprits.
C’est le film « Pluie de sueur » du réalisateur Hakim Belabbes qui s’est vu attribuer le grand prix, sans trop convaincre les critiques en raison de l’histoire tirée par les cheveux qui le sous-tend mais qui a été sauvé devant le jury par la qualité technique dont a fait preuve le réalisateur considéré parmi les plus prometteurs de sa génération. « Headbang Lullaby » du très éclectique, Hicham Lasri s’est vu récompensé, lui, du  grand prix du jury alors que le film d’Ahmed Mâanouni, « La main de Fadma » a remporté, lui, le prix spécial de la réalisation.
Côté interprétation féminine, le prix est revenu à Fatima ezzahra Bennnacer pour son rôle dans « Pluie de Sueur » alors que chez les hommes, celui de l’interprétation masculine est revenu à Aziz Hattab pour le rôle de Daoud dans Headbang Lullaby, au terme d’une compétition très peu disputée, en raison de la qualité très moyenne des œuvres présentées au cours de cette édition, qui, pour les critiques, reste à oublier. Tout comme les débats qui ont eu lieu en marge du festival alors qu’aucune annonce de la super production d’un grand film n’a été faite.

Commentaires