PARTAGER

Ayant grillé toutes ses cartes après avoir envisagé toutes les sorties de crise, le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki Moon, cherche , en pleine tourmente et perte de crédibilité à inciter ses appuis au Conseil de Sécurité à provoquer une éventuelle rencontre avec le roi Mohammed VI pour résoudre le problème qu’il a crée avec le Maroc au sujet de son Sahara et sauver la face devant la communauté internationale dont plusieurs pays continuent à critiquer ses déclarations et son comportement.

Après avoir violé allègrement les us et règles diplomatiques, le responsable onusien cherche une sortie de crise au travers du rapport qu’il doit remettre au Conseil de Sécurité et dans lequel il doit faire le point sur la situation au Sahara en obtenant du Maroc, le retour des employés civils de la Minurso, la force de maintien de la paix, qui avaient été expulsés du territoire marocain suite à ses propos malencontreux à l’égard de la souveraineté marocaine au Sahara et qui lui ont valu de chuter de son piédestal.

Ce rapport qui devait être présenté la semaine dernière a connu un nouveau report et devrait comporter des modifications au niveau de son contenu en fonction des résultats des tentatives de réconciliation avec le Maroc qui reste droit dans ses bottes et attaché à ses positions de principe, conscient de cette situation de blocage.

Par Jalil Nouri

Commentaires