PARTAGER

Les réserves internationales nettes du Maroc se sont élevées à 250,1 milliards de dirhams (MMDH) au 14 octobre 2016, en amélioration de 16,1% en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM).

D’une semaine à l’autre, ces réserves sont restées « quasiment stables », précise BAM dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires de la semaine allant du 13 au 19 octobre 2016.

Lors de cette période, le montant total des interventions de Bank Al-Maghrib ressort à 20,1 MMDH, dont une somme de 16 MMDH a été injectée sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, relève la note, ajoutant qu’un montant de 4,1 MMDH a été accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la Très petite et moyenne entreprise (TPME).

S’agissant du taux interbancaire, il est resté inchangé à 2,26%, tandis que le volume moyen des échanges est revenu de 2,9 MMDH à 2,7 MMDH.

Lors de l’appel d’offres du 19 octobre (date de valeur le 20 octobre 2016), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 14 MMDH sous forme d’avances à 7 jours.

Sur le marché boursier, le MASI, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a légèrement progressé de 0,2%, portant sa performance, depuis le début de l’année à 15,8%, indique BAM, expliquant cette évolution par l’augmentation des valeurs des secteurs de l' »immobilier » de 2% et des « télécommunications » de 0,2%.

La note relève, toutefois, une baisse des indices sectoriels « bâtiments et matériaux de construction » et des « banques » de 0,3 chacun.

Concernant le volume des échanges, après un montant global de 908,8 millions de dirhams (MDH) une semaine auparavant, il s’est limité à 469,3 MDH, dont 404,9 MDH réalisés sur le marché central « actions ». Par ailleurs, l’agrégat M3 s’est accru de 5,5% en août, après 5% en juillet, fait savoir la banque centrale, précisant que cette évolution reflète la hausse de 1,1% des comptes à terme et de 3,9% des détentions en titres d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) monétaires après des baisses respectives de 2,4% et de 3,4% en juillet.

Le taux de progression des dépôts à vue auprès des banques est, en revanche, revenu de 7,4% à 6,9% et celui de la circulation fiduciaire de 6,2% à 6%. Par ailleurs, au cours de la semaine du 13 au 19 octobre 2016, le dirham s’est apprécié de 0,19% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,30% vis-à-vis du dollar, note BAM.

Commentaires