Maison A la une BANQUES, MÉDICAMENTS…LES PROJETS DE BOYCOTT SE MULTIPLIENT

BANQUES, MÉDICAMENTS…LES PROJETS DE BOYCOTT SE MULTIPLIENT

1454
0
PARTAGER

La vague de mécontentement populaire visant des produits dont les prix augmentent en permanence continue de traverser le pays du nord au sud et d’est en ouest.

La puissance et l’efficacité des réseaux sociaux ayant largement contribué à la première opération de boycott de trois produits dont les effets n’a pas été encore mesurés, incitent déjà des groupes d’internautes avec d’autres opérations ciblant d’autres secteurs dont les prix pratiqués sont considérés comme prohibitifs.Ainsi, des campagnes se préparent activement pendant cette surchauffe qui devrait se prolonger jusqu’au début de l’été, pour viser le secteur bancaire et celui des produits pharmaceutiques, alors que la liste pourrait s’allonger en cours de route. Dans le lot des produits et services susceptibles d’être à cour terme dans le collimateurs des agitateurs contrela hausse des prix, il est également question d’appeler au boycott aux sociétés de crédit à la consommation, certaines compagnies d’assurances et de mutuelles privées, les médecins et les écoles du privé au moment des inscriptions et bien d’autres encore.

A ce rythme effréné, l’on pouvait se retrouver alors avec des recommandations de boycott de plusieurs dizaines de marques qui ferait vivre éternellement le pays sous le régime des campagnes de boycott. De quoi donner le vertige à tous les spécialistes des prévisions et les services du Haut Commissariat au Plan.L’o n’a pas fini de parler du phénomène de la « Moqatâa » de sitôt.

Commentaires