Barack Obama et Angela Merkel parlent de la même voix face à...

Barack Obama et Angela Merkel parlent de la même voix face à Moscou

387
0
PARTAGER

Le président américain n’a pas encore décidé sur le sujet de la livraison d’armes  à l’Ukraine. Cette option ne sera prise qu’en cas d’échec diplomatique.

Ce lundi matin, la Maison-Blanche était sous les feux des projecteurs, alors que Barack Obama et Angela Merkel se retrouvent pour discuter des décisions à prendre concernant l’avenir de l’Ukraine et de l’Europe. Les décisions qui seront prises seront délicates, vu l’envergure des enjeux et les risques encourus. Depuis vendredi matin, des démarches diplomatiques ont été engagées pour pousser le président russe Vladimir Poutine à régler le conflit de manière diplomatique. Cette voie consiste à l’amener à cesser  d’alimenter en sous-main un conflit en Ukraine. Notons que ce conflit a déjà fait 5 500 morts dans l’est de l’Ukraine.

Si cette tentative diplomatique est avortée, François Hollande a averti que « ce sera la guerre ». Angela Merkel, quant à elle, stipule que la « paix en Europe » est en jeu. Pour défendre l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ce nouvel « homme fort » de l’Europe a fait le va et vient entre Kiev, Moscou et Munich durant ces derniers jours. Au président des Etats Unis de renchérir il n’est pas possible de laisser Moscou « redessiner les frontières de l’Europe à la force des armes ».

Les Etats Unis, par leur président, tiennent à renforcer l’unité entretenue avec l’Allemagne. Il est conscient du rôle de la chancelière dans l’affaire. En effet, son origine prouve qu’elle connait bien le terrain. Obama l’a d’ailleurs toujours laissé prendre les règnes, insistant sur la nécessité d’un « front uni » de l’Occident. Ces derniers jours, Les Etats Unis se sont un peu effacé des négociations, pour laisser la place aux Français et aux Allemands.

Commentaires