BAROMETRE NEGATIF (du 05 au 09 mars 2012)

BAROMETRE NEGATIF (du 05 au 09 mars 2012)

354
0
PARTAGER

LAHCEN DAOUDI: Le ministre de l’enseignement supérieur a crée la polémique et le désarroi en affirmant qu’il n’est pas question que les diplômes des établissements supérieurs privés aient une équivalence avec ceux des instituts relevant de l’enseignement public. Des propos qui viennent raviver une controverse alors que la chose semblait avoir été réglée.

NABIL BENABDELLAH: Le ministre de l’habitat vient de faire une sortie médiatique qui en a laissé plus d’un perplexe en présentant un plan d’action pour le moins démesuré et irréaliste. Grosso modo, le ministre PPS se propose de réaliser en 5 ans ce que son prédécesseur Hjira n’a pu réaliser en 10 ans. Un challenge qui fait douter les connaisseurs du bâtiment.

ERIC GERETS: Le sélectionneur national dont le compte bancaire a été piraté a vu son salaire incroyable révélé à l’opinion publique : 270 millions de centimes par mois. Un montant incroyable pour les résultats peu flatteurs que l’on connait. Le coach belge continue à croire en sa belle étoile et affirme vouloir rester. Il y a de quoi avec cette fortune en banque.

MOHAMMED SAJID: Alors que l’on croyait qu’il était sorti du bout du tunnel dans les réunions du conseil de la ville de Casablanca après en avoir tenu une réunion, le maire de la capitale économique vit de nouveau avec le blocage des travaux. L’approbation des comptes est toujours gelée ce qui impacte négativement le suivi des chantiers de la ville.

Actu-maroc.com_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires