BAROMETRE NEGATIF (du 16 au 17 Janvier 2013)

BAROMETRE NEGATIF (du 16 au 17 Janvier 2013)

334
0
PARTAGER

ABDELOUAHAD SOUHAIL: Alors que le pays traverse une grave crise de chômage accentuée par celui des diplômés-chômeurs, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle reste retranché dans sa tour d’ivoire et muet dans les médias pour décliner sa stratégie. Même au parlement, ses interventions passent inaperçues car inefficaces aux yeux de tous.

MOHAMMED EL OUAFA: Un ministre à côté de ses souliers c’est bien celui de l’éducation nationale qui, à défaut de réfléchir à une vraie réforme et sortir le secteur de la crise, se complait dans ses sortie médiatiques à brandir des lises pour occuper la galerie. Dernière en date , le relevé des certificats médicaux donnés par les enseignants et les fonctionnaires du département.
17 000 certificats en 6 mois si la chose vous intéresse.

NOUREDDINE SAIL: Le directeur général du centre cinématographique marocain, déjà dans le viseur des inspecteurs de la cour des comptes est très mal vu par le ministre de tutelle, celui de la communication, qui a reçu beaucoup de plaintes relatives à l’existence de pratiques de favoritisme  dans la gestion du CCM. Des réalisateurs s’estiment marginalisés et le font savoir à voix haute. Said ne devrait pas tarder à céder sa place.

 

 

 

Actu-maroc.com _____________________

 

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires