BAROMETRE NEGATIF (du 16 au 22 aout 2011)

BAROMETRE NEGATIF (du 16 au 22 aout 2011)

372
0
PARTAGER

 

BENSALEM HIMMICH : Le ministre de la culture est encore une fois au centre de la polémique. Cette fois-ci, il lui est reproché d’avoir déclaré à un journal du nord du pays, qu’il est temps que l’Espagne restitue au Maroc, une partie des recettes engendrées par le droit d’entrée payé par les visiteurs pour accéder à l’Alhambra de Grenade. La presse espagnole a relayé l’information et crée un malaise entre les deux pays quoique du côté de gouvernement marocain on oppose un démenti formel.

MOHAND LAENSER : Le secrétaire général du Mouvement Populaire est en butte à une forte contestation au sein de son parti, menée par un comité dit de redressement qui exige des changements et appelle à la tenue d’un congrès avec d’autres procédures qu’ils voudraient plus démocratiques. Pour l’instant, Laenser manœuvre pour mettre fin au vent de contestation sans rien lâcher.

MOHAMED SAJID :
Le maire de Casablanca est l’objet d’une plainte de la part de conseillers de la ville déposée au tribunal pour injures et diffamations. Selon les dires de ces derniers, Sajid les auraient  traités de  » mercenaires » et de « corrompus ». Cette affaire intervient au moment où le conseil de la plus grande ville du pays est gelé depuis plusieurs mois alors que l’intervention du ministère de l’intérieur est toujours demandée par une grande partie des élus hostiles au maire.

FAISSAL LAÂRAICHI : Le président du pôle audiovisuel public est aux abois depuis la publication des résultats d’audience sur la chaîne Al Oula durant la première semaine du ramadan. La sauce n’a pas pris cette année et les résultats sont catastrophiques: moins de 10 % des téléspectateurs ont regardé la chaîne durant cette période, soit le plus mauvais score de son histoire.


 

Commentaires