BAROMETRE POSITIF (du 06 au 08 février 2013)

BAROMETRE POSITIF (du 06 au 08 février 2013)

342
0
PARTAGER

ABDELKADER AAMARA: Le ministre de l’industrie et du commerce , qui a également en charge le commerce extérieur devenu une simple direction, a décidé de s’attaquer de front à ce secteur en nette régression qui a fait plonger la balance de paiement et raréfier les devises. Un contrat avec les entreprises exportatrices est désormais proposé à toutes celles qui veulent booster leur business à des formules très avantageuses.

HOUSSEIN EL OUARDI: Le ministre de la santé a enfin réagi pour interdire le médicament « Diane 35  » à l’image de la France. Il aura fallu pas mal de temps pour le voir prendre cette décision qui retire des pharmacies ce produit destiné initialement à soigner les acnés sévères chez les femmes mais qui a fini par être utilisé également comme contraceptif qui laisse des séquelles irréparable chez les utilisatrices.

ABDELALI BENAMOUR: Le président du Conseil de la Concurrence s’est vu doter à son tour de prérogatives plus larges qui lui permettent de mieux mener sa mission. Après une longue période d’études et d’enquêtes sur des secteurs commerciaux qui ont noté de graves anomalies , le conseil va pouvoir s’attaquer juridiquement aux entreprises en situation de monopoles faussant les règles du jeu commercial.

FEU DRISS BENALI: Le professeur d’économie émérite a reçu un hommage unanime à l’annonce de son décès. L’universitaire qui était très sollicité par les médias s’était forgé, au fil des ans, une réputation de sérieux et de justesse dans ses analyses. Consultant international, il a formé plusieurs générations d’étudiants à l’université de Rabat. Ses interventions étaient marquées par un esprit critique et un humour très personnel.

 

actu-maroc.com _____________________

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires