BAROMETRE POSITIF (du 23 au 27 aout 2011)

BAROMETRE POSITIF (du 23 au 27 aout 2011)

345
0
PARTAGER

AZIZ AKHENOUCH : Le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime est en pleine forme politique. Alors qu’on le dit nourrir des ambitions pour prendre la tête de son parti, le RNI, pour succéder à Salaheddine Mezouar, le voici annonçant son intention de se présenter aux prochaines élections législatives dans la ville de Tiznit où il a beaucoup de chances de l’emporter. Il est l’un des premiers ministres du gouvernement El Fassi à se porter candidat à la députation.

DRISS BENHIMA :
Le PDG de la RAM a fait sa petite révolution interne en douceur et a pu faire accepter par les syndicats son plan social destiné à rééquilibrer les comptes de la première compagnie aérienne nationale. Au total, ce sont 1500 employés sur un total de 5700 qui sont appelés à partir .Il est de notoriété publique que les finances de la RAM sont dans le rouge et qu’elle traverse une grave crise qui compromet son avenir. Une privatisation partielle est même envisagée.

MOHAMED HALAB :
Le wali de Casablanca ne cesse de se démener pour colmater les brèches au sein du conseil de la ville. En proie à d’éternelles divergences entre le président de ce conseil Sajid et une large part de ses conseillers qui ne parviennent plus à se réunir et après plusieurs reports successifs qui plombent la marche de la ville, le wali est intervenu sans sortir pour l’instant du bout de ses peines.

ABDERAHIM HARROUCHI:
Après sa mort récente suite à une longue maladie, l’ancien ministre et professeur de médecine émérite laissera son nom gravé dans la mémoire des marocains pour son action sociale. Il est n effet, le premier marocain à avoir lancé une association citoyenne au sens le plus noble du terme, en l’occurrence l’association AFAK qui, il faut l’espérer continuera ses actions après la disparition de son fondateur. Celle-ci est surtout connue pour ses messages de sensibilisation originaux sur la station Medi1.

Commentaires