BAROMETRE POSITIF (du 25 au 31 octobre 2011)

BAROMETRE POSITIF (du 25 au 31 octobre 2011)

352
0
PARTAGER

TAIEB FASSI FIHRI : Le ministre des affaires étrangères se dit fier de sa diplomatie après l’élection du Maroc au Conseil de Sécurité en tant qu’état non-membre. Toujours est-il que la voix du royaume sera entendue lors des consultations. Mais ce qui fait le plus plaisir à notre ministre c’est que cette élection a eu lieu au premier tour et à une large majorité pour mieux souligner cette consécration qui vient comme une petite revanche sur l’UA, l’Unité Africaine où le Maroc ne siège toujours pas. Enfin cette élection a valu au pays plusieurs messages de félicitations de la part des grandes puissances.

NOUZHA SKALLI : La ministre de la solidarité, du développement social et de la famille a reçu le prix d’or de la présidence italienne. Un prix prestigieux attribué pour la première fois à une personnalité marocaine. La ministre du PPS s’est déclarée très honorée par cette distinction et en a profité pour dresser un bilan de son action en tant que ministre et en tant que militante pour la cause de la femme. Nouzha Skalli se verrait bien rempiler à son poste après les élections bien qu’elle n’ait été placée que quatrième par son parti sur la liste nationale dédiée aux femmes pour les prochaines législatives.

CHARQI DRAISS : Le DG de la sûreté nationale a donné ses ordres pour mener des actions d’envergure à même de ramener l’ordre dans l’espace public et réduire les taux alarmants de criminalité. A Casablanca uniquement, la police a procédé à l’arrestation de 6345 personnes dont 1085 en flagrant délit et 1022 autres concernées par des avis de recherche. Des chiffres très importants ont été également enregistrés dans d’autres grandes villes à l’issue d’opérations similaires qui se sont déroulées dans le respect de la loi.

MUSTAPHA TERRAB : Le PDG de l’OCP, l’OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES, une entreprise citoyenne par excellence et un sponsor majeur à différents niveaux, a décidé d’élargir son action à la scène culturelle. Il vient de mandater une équipe pour mener des concertations avec les acteurs concernés pour définir des cahiers de charges et un plan d’action qui guidera l’office dans sa politique de soutien à la scène culturelle. Inutile de dire qu’après cela, l’OCP sera dépassé par une demande à laquelle il pourra difficilement répondre une fois les vannes ouvertes.



actu-maroc.com _____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires