PARTAGER

Alors que la ville d’Al Hoceima vit encore dans un climat de tension suite au décès dramatique d’un poissonnier écrasé à l’intérieur d’une benne à ordures, c’est un match de football comptant pour le championnat qui a mis le feu aux poudres et qui a mis la ville sens dessus dessous.

Dès la fin de la partie qui a opposé le club local du Chabab au club du Wydad de Casablanca dont les supporteurs s’étaient déplacés en masse, ces derniers ont été attaqués par des jets de pierre lancés par ceux du club local qui n’avaient pas accepté la défaite de leur formation, transformant plusieurs quartiers de la ville, en théâtre d’affrontements sanglants qui ont duré plusieurs heures malgré l’intervention des forces de l’ordre , présente en masse dans la ville depuis qu’elle vit dans un climat de protestation et de colère en raison de l’incident précité d’un vendeur ambulant.

Le calme relatif n’est revenu que suite à l’évacuation de 14 blessés vers l’hôpital provincial, un bilan relativement léger car la situation aurait pu être autrement plus dramatique en raison de risques de déflagration généralisée, certains provocateurs auraient pu profiter de la casse des hooligans des deux équipes pour attiser le feu dans toute la région.

Commentaires