PARTAGER

Le Premier ministre béninois Lionel Zinsou est sorti indemne d’un accident d’hélicoptère survenu hier après-midi alors qu’il s’apprêtait à atterrir dans le nord-ouest du pays, a-t-on appris hier soir auprès d’une source proche de la présidence. Lionel Zinsou, 61 ans, se rendait de Cotonou à Djougou où il devait représenter le gouvernement à la fête traditionnelle de la Ganni, qui a lieu en décembre au nord du Bénin.

« Le Premier ministre était à bord de l’hélicoptère au moment de l’atterrissage forcé et l’engin s’est écrasé » au stade municipal de Djougou. « Heureusement, il est sorti sain et sauf », a confié à l’AFP une source proche de la présidence. D’après une source diplomatique béninoise, outre le Premier ministre, six autres personnes étaient à bord de l’hélicoptère : le commandant de bord et son co-pilote, tous deux français, un mécanicien, deux gardes du corps et un aide de camp.

L’hélicoptère aurait tourné sur lui-même avant de s’écraser au sol, a précisé cette source. « Les passagers doivent leur vie à deux choses: d’une part, ils étaient tous attachés et n’ont donc pas été projetés hors de l’appareil, d’autre part, le réservoir de carburant n’a pas explosé ». On déplore deux blessés légers: le mécanicien et un des gardes du corps. Les causes de ce crash ne sont pas encore élucidées. Une enquête a été ouverte, selon une source policière.

Banquier d’affaires franco-béninois, Lionel Zinsou avait été nommé Premier ministre du Bénin à la surprise générale en juin. Il fait figure de dauphin du président Boni Yayi après avoir été désigné fin novembre candidat du parti du pouvoir à la présidentielle de février 2016. Candidat unique de Forces cauris pour un Bénin Émergent (FCBE ), alliance au pouvoir depuis avril 2006, il a entamé depuis quelques jours une série de rencontres dans différentes localités du pays. La campagne électorale doit débuter officiellement début février.

Commentaires