BENKIRANE ACCUSE LE PAM ET L’ISTIQLAL DE SE FINANCER PAR LA DROGUE

BENKIRANE ACCUSE LE PAM ET L’ISTIQLAL DE SE FINANCER PAR LA DROGUE

848
0
PARTAGER

Plus rien ne semble arrêter le chef du parti des islamistes et premier
ministre Abdelilah Benkirane dans les discours qu’il prononce jour
après jour au cours des meetings de son parti du PJD, mais ce week-end
à Fès, la coupe a débordé.

Dans une violente charge contre deux partis de l’opposition l’Istiqlal
et le Pam et contre leurs dirigeants; le leader islamiste a poussé le
bouchon trop loin en déclarant que ces deux partis avaient des
accointances avec les milieux de la drogue et qu’ils se finançaient du
commerce de cette substance illicite. Cette grave accusation déjà
lancée par le passée s’est déplacée d’un cran dans la mesure où Benkirane
a changé de registre et a accusé ses adversaires de faire dans la poudre
« Al Ghobra », traduire les drogues dures, ce qui donne une autre portée à
son discours car il insinue un trafic aux ramifications internationales
et à des liens avec la mafia qu’il avait évoqué également par le passé
en nommant un dirigeant du Pam, le numéro 2, Illias El Omary, qui a déclaré
avoir saisi la justice en raison de la dangerosité de tels propos.

A rappeler que le premier ministre avait été rappelé à l’ordre par le souverain
sur ses dérapages verbaux que son statut de premier ministre lui interdit, le message
n’a semble-t-il pas été retenu au cours de cette campagne électorale.

Commentaires