PARTAGER

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Abdelilah Benkirane a appelé les jeunes à jouer pleinement leurs rôles et à s’impliquer davantage dans la politique.

Les réformes entreprises par le gouvernement constituent un processus de longue haleine qui nécessite patience et sacrifice, a souligné M. Benkirane, dimanche soir, à Marrakech, à la cérémonie d’ouverture du 11-ème Congrès de la Jeunesse de la Justice et du Développement (JJD) marquée par la participation de dirigeants et de représentants des partis de la majorité.

« En dépit de décisions douloureuses, les Marocains reconnaissent aujourd’hui l’utilité des réformes profondes engagées par le gouvernement », a-t-il ajouté.

« La monarchie est la garante de la stabilité et de la continuité de l’Etat marocain », a-t-il souligné.

M. Benkirane a à cette occasion, rendu hommage à l’ancien ministre de la Communication, Mohamed Larbi Messari, décédé samedi à Rabat à l’âge de 79 ans.

« Avec la disparition de Larbi Messari, le Maroc perd un écrivain et un homme politique intègre », a-t-il ajouté.

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdallah, a pour sa part, salué la mobilisation des militants de la JJD, qui prouve qu’à l’inverse de certaines idées véhiculées, les jeunes sont impliqués dans la politique.

« La majorité gouvernementale forme un bloc homogène avec des réalisations qui font honneur et qui répondent aux attentes des citoyens marocains », a-t-il ajouté.

Driss Merroun, membre du bureau politique du Mouvement populaire (MP), a de son côté, noté que les membres de l’actuel gouvernement œuvrent avec abnégation au service du développement du Maroc.

Le gouvernement poursuivra le processus des réformes tout en respectant les dispositions de la Constitution et en adoptant la gouvernance dans la réalisation des grands projets, a-t-il ajouté.

Le secrétaire général délégué du MP, Said Ameskane, a relevé pour sa part, que le MP et le PJD sont des alliés unis historiquement et resteront ainsi dans les prochaines échéances.

« La monarchie constitutionnelle, la doctrine malikite et la diversité culturelle sont les garants de la stabilité du Maroc », a-t-il ajouté.

Rachid Talbi Alami, membre du bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI), a relevé quant à lui, que le gouvernement a entrepris des réformes profondes, structurelles et douloureuses, qui ont permis aux finances publiques de résister devant les crises internationales.

Organisée par la JJD, du 26 juillet au 02 août prochain sous le thème « le renforcement de la participation des jeunes consolide le choix de la réforme », cette rencontre connait la participation de près de 3.000 jeunes issus des différentes régions du Maroc.

La rencontre prévoit l’organisation de conférences politiques et culturelles autour de thématiques se rapportant à la réforme politique et la participation des jeunes, outre des sujets à caractère national ou se rapportant à la Ouma islamique.

Cette rencontre rehaussée par la participation de jeunes issus de pays arabes et islamiques frères, est encadrée par une pléiade de penseurs, de politologues et d’intellectuels marocains, arabes et étrangers.

Commentaires