BENKIRANE EN CONFRONTATION DIRECTE AVEC LE PALAIS SUR L’AUDIOVISUEL PUBLIC

BENKIRANE EN CONFRONTATION DIRECTE AVEC LE PALAIS SUR L’AUDIOVISUEL PUBLIC

1187
0
PARTAGER

Le premier ministre Abdelilah Benkirane qui dirige au nom de son parti
islamiste du PJD la coalition gouvernementale; s’est engagé depuis
quelques jours dans un bras de fer avec les responsables du pôle
audiovisuel public dont il cherche à se débarrasser en saisissant la
Haca; la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle.

Dans une démarche inédite et au lieu de procéder directement au licenciement
de ces responsables comme le lui permettent ses prérogatives définies
dans la constitution, le chef du gouvernement a préféré s’en remettre
à la Haca pour qu’elle le fasse à sa place et les sanctionne pour
avoir diffusé en direct les images jugées contraires à la morale du
spectacle donné par la chanteuse américaine Jennifer Lopez dans le
cadre du festival Mawazine dont les dirigeants et les bases du parti
du chef du gouvernement demandent l’annulation des manifestations
dans ce qui s’apparente directement à une autre épreuve de force avec
le palais qui est derrière cet événement culturel. La demande de
l’arbitrage de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle est
considérée par les observateurs comme une tentative du premier
ministre d’impliquer cette dernière avec son statut constitutionnel
dans sa croisade contre la deuxième chaîne de télévision pour en
changer la direction générale sachant que celui qui occupe cette
fonction actuellement; Salim Cheikh; a été adoubé par le patron du
pôle audiovisuel public; Faissal Lâaraichi; un responsable nommé par
le roi et qui garde toute sa confiance jusqu’à nouvel ordre.
A moins que le premier ministre ne parvienne à brouiller toutes les cartes.

Vidéos : www.chohra.com

Commentaires