BENKIRANE FACE A LA CRISE DE CONFIANCE

BENKIRANE FACE A LA CRISE DE CONFIANCE

249
0
PARTAGER

Le message que le premier ministre était venu faire passer tient en quelques lignes: il y recommande aux députés islamistes d’épargner leurs critiques au gouvernement et d’éviter toute attaque frontale au parlement des groupes de l’opposition et toute provocation sur les sujets qui fâchent.

Alors qu’il doit se présenter devant la première chambre pour la séance mensuelle réservée aux réponses sur la politique générale et que les medias se font de plus en plus l’écho des dissenssions au sein du gouvernement  et des risques de son éclatement à terme, le premier ministre veut redresser la barre et maintenuir fermement le gouvernail d’un bateau qui ne cesse de tanguer au gré des croupières que ne cessent de tailler les députés islamistes aux membres du gouvernement, créant une ambiance malsaine où les égos et les susceptibilités deviennent très difficiles à gérer. Après avoir opéré un forcing constitutionnel  pour faire passer sa première loi de finances, Benkirane aura la lourde tâche dans les prochains jours et les prochaines semaines, de maintenir son embarcation à flot pour lui éviter de prendre l’eau. Le débat inévitable sur la disparition à terme de la caisse de compensation est la déferlnte la plus menaçante qui menace la fragilité gouvernementale surtout que le ciel ne cesse de s’assombrir par la menace brandie par le leader de l’Istiqlal, Hamid Chabat, de faire imploser l’ aliiance des partis au gouvernementt si l’on ne procède pas dès janvier, après la visite au Maroc du président français François Hollande , à un remaniement ministériel en profondeur qui induirait l’arrivée de ministres istiqlaliens en plus grand nombre et à des porte-feuilles clès.

Ainsi se présente le proche avenir pour le premier ministre qui dans son affolement n’a pas hésit à recourir aux conseils du roi pour une meilleure visibilité de son action et la manière la plus judicieuse pour aborder ce tournant fatidique alors que sa majorité n’a pas encore soufflé sa première bougie.

 

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ________________________

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires