Maison A la une BENKIRANE REVIENT POUR TIRER SUR AKHENNOUCH

BENKIRANE REVIENT POUR TIRER SUR AKHENNOUCH

810
0
PARTAGER
Ceux qui l’avaient trop vite enterré politiquement en ont eu pour leur grade cette fin de semaine avec la réapparition tonitruante d’Abdelilah Benkirane, l’ancien leader du parti islamiste du PJD et ancien chef du précédent gouvernement, écarté d’un deuxième mandat sans demander son solde de tout compte. Lors du congrès de la jeunesse de sa formation ce week-end, le turbulent homme politique a tenu à remonter sur scène, après avoir ruminé sa déception lors de son éloignement forcé par sa perte parallèlement du leadership du PJD, pour se rappeler au bon souvenir de ses adversaires et régler au passage quelques vieux comptes. Soupçonnant toujours le chef du RNI, Aziz Akhennouch d’avoir été à l’origine de sa mise à l’écart, Benkirane en a fait sa tête de turc durant son allocution, lui réservant quelques piques bien senties comme au représentants du « Makhzen ».
Nous sommes des monarchistes, tonnera-t-il mais pas des gens du Makhzen, pour à l’égard de Aziz Akhennouch dans un large rire ironique comme il en a le secret: « Je voudrais bien savoir qui est sa voyante qui lui permet d’affirmer que son parti gagnera les élections de 2021 ». L’allusion aux ambitions de l’actuel ministre de l’agriculture et chef du RNI est claire et annonce que le PJD en fait d’ores et déjà son premier adversaire beaucoup plus que le PAM. Ambianceur et chauffeur de salle, Benkirane semble n’avoir rien perdu de sa hargne et montre qu’il faudra encore compter avec lui, pendant les années qu’il continuera à hanter les scènes des congrès de sa formation et les allées de ses réunions. Increvable !

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires