Maison A la une BENKIRANE SÈME LA ZIZANIE AU SEIN DU GOUVERNEMENT

BENKIRANE SÈME LA ZIZANIE AU SEIN DU GOUVERNEMENT

588
0
PARTAGER

L’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, se serait-il mis en tête de déstabiliser l’actuel exécutif dirigé par son propre parti du PJD qu’il ne s’y prendrait pas autrement. Depuis sa sortie tonitruante samedi dernier sur un membre influent de la majorité, Aziz Akhenouch, pour ne pas le nommer, rien ne va plus et tout est appelé à se détériorer au sein de celle-ci malgré les dénégations de son successeur , Saad Eddine El Othmani qui voit son bateau tanguer dangereusement en silence. Benkirane qui a de vieux comptes à régler avec le RNI dans lequel il voit un sérieux concurrent pour son leadership sur la scène politique s’était interrogé devant la jeunesse de sa formation, sur le nom de sa voyante qui lui aurait prédit de remporter les prochaines élections législatives de 2021. Depuis cette déclaration fracassante et moqueuse, le chef du RNI, Akhanouch a mal pris les choses et sent qu’il s’agit d’une démarche concertée au sein de la formation islamiste pour tailler des croupières à tous les partenaires du PJD au sein du gouvernement en raison d’une suspicion chronique. Ils demandent tous dans la foulée , une déclaration franche et nette de la part de Saad Eddine El Othmani, en sa qualité de leader du parti de Benkirane, pour condamner la déclaration tendancieuse de ce dernier.

La condamnation ne viendra pas, on peut le parier, comme on peut miser une détérioration des relations au sein du gouvernement qui peut l’emporter à la moindre tempête.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires