Benkirane s’entretient avec le vice-président de la BAD chargé des finances

Benkirane s’entretient avec le vice-président de la BAD chargé des finances

334
0
PARTAGER

Au cours de cette entrevue, les deux parties ont discuté les liens de coopération liant le Maroc et la BAD, relevant la contribution de la Banque au financement de plusieurs grands projets de développement, notamment ceux inscrits dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) et des domaines de la santé, de l’eau potable, de la formation et de l’emploi dans le milieu rural, ainsi que le transport. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion, M. Boamah s’est réjoui du niveau de la coopération exemplaire entre le Maroc et la BAD, saluant le soutien accordé par le gouvernement marocain à la Banque qui a été couronné par le choix du Royaume, et en particulier CFC, pour héberger le Fonds Africa50, au terme d’une évaluation rigoureuse des offres présentées par neuf pays africains membres de la BAD. Il a, à cet égard, noté que l’offre présentée par le Royaume a mis en avant sa stabilité politique, économique et sociale, ainsi que ses avancées réalisées en termes de réformes institutionnelles et structurelles.

Pour sa part, M. Benkirane s’est félicité du choix du Maroc pour héberger le siège social du Fonds, qui devrait renforcer le rayonnement du Maroc aux niveaux africain et international et consacrer la place de CFC en tant que pôle financier régional, réitérant l’engagement du gouvernement marocain à prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires pour garantir la réussite de la mission du Fonds.

Le fonds Africa50 est un nouvel instrument créé à l’initiative de la BAD, dont le principe avait été entériné par les ministres des Finances africains lors des Assemblées annuelles de la BAD en mai 2013 à Marrakech, qui est dédié au financement des infrastructures dans le continent africain.

Avec une capitalisation initiale cible de 3 milliards de dollars et qui sera portée ultérieurement à 10 milliards de dollars, le Fonds Africa50 vise à attirer des investissements de sources variées provenant notamment, des Etats africains, des institutions financières internationales et régionales, des fonds de pensions et d’entités du secteur privé. Cette réunion s’est déroulée en présence notamment du ministre d’Etat, Abdellah Baha, de la représentante-résidente de la BAD au Maroc, Yacine Diama Fal, let e directeur général de CFC, Saïd Ibrahimi.

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires