BENKIRANE TENTE D’ARRONDIR LES ANGLES POUR LE REMANIEMENT

BENKIRANE TENTE D’ARRONDIR LES ANGLES POUR LE REMANIEMENT

361
0
PARTAGER

Cela ne va pas sans créer certaines frictions et des crises d’urticaire chez ses partenaires de la coalition qui veulent être associés à toutes les étapes de la prise de décision finale. Le risque est donc très grand pour lui de toucher aux équilibres éphémères qui caractérisent ce gouvernement depuis son arrivée aux affaires en raison d’un autre paramètre.

Le chef de l’exécutif qui garde la main lourde sur l’appareil de son parti du PJD dont il est le secrétaire général doit tout de même tenir compte de l’avis et des coups de boutoir de l’aile conservatrice de son parti qui estime qu’il fait trop de concessions à ses partenaires de la majorité quitte à couvrir les ministres cités dans de nombreux scandales de gestion.

Cette frange guerroie actuellement pour que le chef du gouvernement profite du remaniement pour limoger tous les ministres accusés de mauvaise gouvernance qui ont terni l’image de l’exécutif et rendus vains ses mots d’ordre.

Ses partenaires tenant à leurs acquis en termes de portefeuilles ministériels et à la configuration actuelle de l’équipe gouvernementale seraient tentés au contraire de rajouter des ministres pour se racheter auprès des cadres de leurs partis en calmant les ardeurs surtout que les élections communales approchent et que cela facilite et encourage la mobilisation.

Abdelilah Benkirane se voit donc, à la lumière des marchandages qui s’opèrent, obligés de jouer à l’équilibriste en espérant que le signal venant d’en haut, lui épargnera de longues et difficiles tractations avec ses partenaires.

Actu-maroc.com ______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires