Maison A la une BILAN DU ROUND 1 DES DISCUSSIONS SUR LE SAHARA A LISBONNE

BILAN DU ROUND 1 DES DISCUSSIONS SUR LE SAHARA A LISBONNE

724
0
PARTAGER
La délégation marocaine conduite par le chef de la diplomatie , Nasser Bourita , est revenus satisfaite de ses entretiens à Lisbonne. avec l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, l’allemand Hors Kohler.
En quelques heures, elle fait un large tour d’horizon d’un conflit vieux de lus de 40 ans, l’émissaire onusien se contentant d’écouter et de de noter les remarques de la diplomatie marocaine qui a mis en avant le coût d’un non Maghreb en raison de la tension crée autour du Sahara, pour laisser à ce dernier le soin d’en évaluer les incidences pour les peuples de la région. A l’issue de ces entretiens qui ont duré toute la journée du mardi et une partie de la soirée, le chef de la diplomatie marocaine a dit et répété à maintes reprises qu’il s’agissait seulement de discussions et jamais de négociations, comme tentent de le faire croire, les séparatistes du Polisario. Pour le reste, la partie marocaine s’est voulue catégorique en rappelant que dans le futur et que pour tout soit clair, il ne saurait y avoir d’autre approche pour le Maroc, que le cadre défini par le souverain dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la « Marche Verte ».
Quatre paramètres y avaient été retenus comme conditions pour le processus de recherche d’une solution définitive au conflit artificiel sur le Sahara. Il s’agit de la sacralité de la souveraineté du royaume sur ses provinces sahariennes, l’implication de l’Algérie, à l’origine de ce conflit, dans ce processus qui doit rester sous l’égide de l’Onu et seulement l’ONU, et le traiter sous l’angle politique et uniquement politique. On ne peut être plus direct..
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires