Bilan positif en matière de brevets d’invention en 2010

Bilan positif en matière de brevets d’invention en 2010

311
0
PARTAGER

Ces importantes réalisations d’ordre quantitatif ont été accompagnées par  de nombreuses activités visant l’amélioration du système de protection de la  propriété industrielle et commerciale, le développement des services rendus par  l’OMPIC, le respect des droits de la propriété industrielle et l’instauration  d’une culture de propriété intellectuelle au sein de l’entreprise, indique le  rapport relatif à la vision 2010 de la propriété industrielle et commerciale  effectuée en deux phases (2005-2007 et 2008-2010), indiqué un communiqué de  l’OMPIC, dont copie est parvenue jeudi à la MAP.

Présidé par le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles  Technologies, Reda Chami, le Conseil d’administration de l’OMPIC a porté sur  l’approbation du procès-verbal de la 15è réunion du Conseil, le rapport  d’activité de 2010, le bilan de la vision 2010 de la propriété industrielle et  commerciale, la présentation des projets du contrat d’objectifs propriété  industrielle et commerciale  » Horizon 2015″. Les travaux ont aussi porté sur  le plan d’action et budget de 2011 ainsi que sur la charte du comité d’audit de  l’OMPIC. 

Concernant le contrat d’objectif à l’horizon 2015, les 84 projets qui y sont  inscrits visent à faire de l’OMPIC un moteur de développement de la propriété  industrielle et commerciale au Maroc et leader sur le plan régional, au  diapason des offices de propriété industrielle les plus développés à travers  le monde.   

Cette vision ambitionne, ajoute le communiqué, à apporter le support  nécessaire aux entreprises marocaines pour la protection de leur création et  pour la stimulation de la créativité et de l’innovation.  

Les objectifs présentés dans le cadre du plan d’action 2011 concernent,  entre autres, la réforme du système des brevets d’invention, la refonte du  système d’information de l’OMPIC et la mise en œuvre du comité d’audit.  

A cette occasion, le ministre a mis en exergue l’importance de  l’information technique contenue dans les brevets d’invention tombés dans le  domaine public et a incité à son exploitation, notamment par les PME et les TPE  pour le développement des activités économiques du Royaume et la stimulation de  l’emploi.  

M. Reda Chami a souligné également le rôle important de l’université dans  la valorisation des résultats de la Recherche et développement et son  adéquation aux besoins des entreprises.

Commentaires