PARTAGER

Billy Bush, animateur de télévision qui se trouvait au côté de Donald Trump saisi dans une vidéo dans laquelle il décrivait sa façon brutale et machiste d’approcher des femmes, quitte le show « Today » de NBC, a annoncé la chaîne américaine.

Cette vidéo filmée en 2005, diffusée au début du mois par le Washington Post, puis par NBC, a fait scandale et ébranlé la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine.

La vidéo fait partie de chutes d’images filmées par NBC pour une émission. Alors homme d’affaires et vedette de télévision, Donald Trump est enregistré à son insu en train de décrire sa façon d’approcher les femmes qui l’attirent.

« Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu’on veut« , dit Donald Trump. Un pouvoir qui inclut la possibilité d' »attraper » les femmes par le sexe, dit-il en employant un terme beaucoup plus cru.

Billy Bush, neveu de l’ancien président George H.W. Bush, était l’animateur de « Access Hollywood » en 2005, une émission centrée sur les célébrités lorsque sa conversation avec Trump avait été saisie alors qu’ils se dirigeaient ensemble vers la scène de l’émission.

Bush avait rejoint l’équipe de « Today« , l’émission phare de NBC, en août dernier.

« Bush, animateur de +Today+ quitte l’émission à compter de lundi, selon un mémo interne envoyé au personnel par le vice-président Noah Oppenheim« , a annoncé tard lundi NBC News.

Aucune précision n’a été fournie sur les conditions du départ de Bush, licenciement ou départ à l’amiable.

« Je suis très reconnaissant après les conversations que j’ai eues avec mes filles, et tout le soutien de ma famille, amis et collègues« , a simplement déclaré Billy Bush dans un communiqué. « J’attends avec impatience ce que me réserve l’avenir« .

Sur la vidéo, on le voit rire des propos de Trump et plaisanter avec le milliardaire.

Bush, qui avait déclaré être « embarrassé et honteux » après la divulgation de la vidéo, avait signé un contrat de 3,5 millions de dollars (3,2 millions d’euros) par an pour son poste actuel à NBC, une heure d’antenne matinale mêlant information et divertissement.

Face au tollé, Trump s’était excusé de ses propos, expliquant qu’il ne s’était agi que de « discussions de vestaire« .

Commentaires