PARTAGER

Pour le compte de la mise à jour de la dix -huitième journée on aura droit aujourd’hui à deux rendez- vous: le derby de la capitale et puis la JSKTADLA qui reçoit l’IRTanger.

Fort de ses deux derniers succès,  le FUS va rendre visite à l’ASFAR au Complexe Moulay Abdallah et aimerait bien enchaîner avec une troisième victoire devant une équipe qui ne lui a que très peu réussi ces dernières saisons.
Les Militaires  qui se sont imposés à Marrakech samedi dernier,  se sont nettement améliorés sur le plan des attaques placées,  un chapitre très cher à leur coach Aziz Amri. Inconnu au bataillon en début de saison , Mohamed Kamal est devenu la facette d’une attaque où l’on peut constater plusieurs facettes de jeu et d’automatismes.
Avec vingt-cinq points à la sixième place , les FAR vont tenter de grimper encore un peu plus au classement surtout qu’en cas de défaite c’est le FUS justement qui va les dépasser.
le FUS a surclassé le DHJ et est en train de retrouver des sensations qui rappellent de bons souvenirs vécus l’an dernier avec Hicham Aroui, Bahri,  Benjelloun,  et Fouzir.
Le FUS peut désormais prétendre remonter à la sixième place en cas de victoire ce soir  face aux FAR.  Cela n’est pas gagné d’avance et ce sera une autre paire de manches face à des militaires en plein renouveau. Dans tous les cas, cela promet un très beau derby à Rabat.
A Kasbah Tadla , c’est une équipe meurtrie par les remous et déboires  du comité local et la mort dans l’âme après le limogeage de Hicham Idrissi qui va accueillir l’Itihad de Tanger qui lui aussi va essayer de garder toutes ses chances après avoir été surclassé par le RAJA devant son public.
Il faudra énormément de ressources mentales et de courage aux joueurs de la JSKT pour rester debout et prendre leur destin en main même s’ils doivent se sentir de manière légitime abandonnés par les responsables du club.
Quant à l’équipe de Tanger, qui n’est plus aussi fringante et irrésistible qu’à l’aller , elle va certainement chercher à s’imposer bien qu’elle aurait tord de sous-estimer cette équipe de la JSKT qui pourrait très bien avoir une terrible réaction d’amour propre.
Dans cette Botola Pro, on en a tellement vu de toutes les couleurs qu’il faut honnêtement s’attendre à tout ou presque.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires