Botola Pro: La vingt-quatrième.. La course au titre relancée ?

Botola Pro: La vingt-quatrième.. La course au titre relancée ?

1407
0
PARTAGER

Dans cette Botola qui devient de plus en plus ennuyeuse avec des reports qui n’en finissent plus et des mises à jour à répétition et surtout des journées qui s’étalent du vendredi au mercredi suivant , sans parler du huis-clos et des Casablancais qui ne peuvent plus jouer à domicile, on ose espérer que la course au titre est complètement relancée après les deux défaites consécutives essuyées par le Wydad face au Hassania et puis mercredi à Tanger. Rien n’est moins sûr car le WAC a eu beau accumuler les contre-performances on a longtemps eu le sentiment que rien ne pouvait arriver aux Rouges car derrière cela ne bougeait pas beaucoup !
La preuve, le WAC aurait dû être rejoint et dépassé en tête de classement mais au contraire l’avance s ‘accentuait même quand le leader ne jouait pas. Il est bien vrai que le Wydad a quelque peu perdu de sa sérénité mais il faudra attendre les deux matchs en retard face à la RSB et au FUS pour y voir plus clair quant à la capacité des Rouges à garder leurs poursuivants à distance. En attendant , cette journée sera amputée de WAC-FUS .
L’IRT qui a fait sensation en étrillant le WAC s’en va à Safi défier un OCS menacé de relégation . A trente sept points aux côtés du RAJA, tous les espoirs sont permis pour Benchikha mais  on verra bien si les Tangerois vont confirmer ou s’ils ont eu droit à leur jour de gloire mercredi dernier. Quant aux Safiots, une nouvelle défaite à domicile leur compliquerait  la vie et les mettrait dans une situation  improbable.
Les mêmes données de cette rencontre concernent également l’affiche qui mettra aux prises à Rabat les FAR au MAS, à la seule différence ou presque que les militaires n’ont plus rien à gagner ou à perdre cette saison. Revigorés par leur cinglant quoiqu’ inattendu succès lundi dernier face au RAJA, les FAR vont chercher à cartonner de nouveau.
Les Fassis ont également obtenu une victoire inespérée dimanche dernier face au MAT et ils ont intérêt à absolument éviter la défaite car lors des deux prochains rendez-vous ils auront affaire à l’OCK puis au DHJ, deux équipes concernés par la relégation et contre lesquelles ce sera  du quitte ou double car le perdant sera certainement condamné.
Le DHJ justement reçoit  le MCO avec la victoire pour seule consigne   car autrement ils vont  serieusement compromettre leurs chances de maintien. En face , le MCO a eu la très bonne idée de battre l’OCK dimanche dernier et d’empocher trois très précieux points car pour eux aussi ce sera très dur jusqu’à la fin.
A Khouribgua, l’OCK attend la visite du RAJA qui a été balayé lourdement par les FAR lundi dernier  .
Depuis qu’ils ont retrouvé leur stade les Phosphatiers n’ont réussi que des victoires  et pour eux le salut ne peut venir qu’en continuant à vaincre  à domicile. C’est certain, les Verts vont chercher à se racheter mais auront-ils plus de  volonté que l’OCK qui a les nerfs solides et qui semble apprécier ce genre de rencontres à couteaux tirés.
Le MAT qui reste sur deux défaites accueille le CRA qu’on croyait à l’abri d’une fin de saison difficile mais qui a vite été entraîné  vers le bas et rattrapé par la tourmente de la relégation. La RSB , l’équipe la plus favorisée par l’arbitrage- on l’a encore constaté mardi dernier contre le FUS , reçoit le KACM qui espère bien ramener des points de son long déplacement dans l’Oriental afin de quitter sa très inconfortable place en queue de classement . L’arbitrage maison qui protège la RSB depuis le début de la saison a contribué à annuler le capital sympathie dont disposait l’équipe des clémentines et prouve qu’il y a quelque chose de pourri dans notre football et surtout chez la commission d’arbitrage.Si on insiste sur cette question c’est que la régularité de la compétition est faussée et que cela nuit à de nombreuses équipes.
En Agadir enfin, Hassania et KAC qui ont déjà assuré leur maintien s’affronteront pour le prestige et pourquoi pas pour gagner des places au classement . Pour les protégés à Abdelhadi Skitioui comme pour ceux à Samir Yaich la saison a été riche en satisfactions et il n’y aucune raison de ne pas terminer la saison en beauté.
Bon vent.
Hafid Fassi Fihri

Commentaires