Botola Pro, onzième journée : Le FUS rejoint le WAC en tête...

Botola Pro, onzième journée : Le FUS rejoint le WAC en tête de classement

7330
0
PARTAGER

Le Mouloudia très brillant qui tient en échec le Wydad, et le FUS qui en profite pour s’emparer du fauteuil de leader: voici le fait marquant de cette onzième journée.

Vendredi soir, à huis clos à Fès, le MAS a complètement raté son match face au DHJ. L’enjeu et la pression ont sans aucun doute pesé sur les Fassis, mais ces derniers peuvent toutefois s’estimer heureux avec ce match nul car les Doukkalis ont menacé à plusieurs reprises la cage de Kinani et auraient pu s’ils étaient plus incisifs en attaque mettre un ou deux buts. Les Jaunes vont souffrir encore longtemps cette saison et encore plus si Namsaoui continue de rater bêtement les coups francs . Reste l’expulsion de Kone jugée trop sévère et puant le règlement de comptes selon certains. Il est curieux que l’arbitre Nourdine Yacoubi ait , à plusieurs reprises et gestes à l’appui, signifié aux joueurs du MAS de fermer leur bec et de ne pas discuter ses décisions, exactement comme s’il était sur les dents et remonté contre eux!!

Quant à nous, on ne pourra pas s’empêcher de penser que les arbitres ressemblent à certaines corporations qui veulent non seulement continuer leur petit manège dans l’impunité mais ne supportent pas d’être critiqués, sinon ils se fâchent ..
C’est culturel et pathétique dans notre société ..

A oujda, pour MCO-WAC on ne donnait pas cher de la peau des locaux et surtout de leur capacité à bousculer la hiérarchie. Et pourtant, on a été agréablement surpris par une très belle équipe du Mouloudia qui a dominé la plupart du temps le leader, même si elle s’est fait prendre bêtement sur une action où Karti s’est promené sur environ quarante mètres sans rencontrer la moindre opposition. Ce qui est inacceptable à ce niveau. Les Rouges ont cependant des joueurs qui ont mis le feu au carré adverse à chaque fois qu’ils ont eu le ballon. Au final, ce nul est une très bonne affaire pour le MCO, et au passage on aimerait bien que les Oujdis jouent plus souvent comme ils l’ont fait face au Wydad.

Ce nul arrange le FUS qui en a profité pour rejoindre le fauteuil de leader après un succès net et sans fioritures face au HUSA. Jouer en connaissant le résultat du WAC n’était pas forcément un avantage pour les Rbatis, mais ces derniers ont su se montrer très solides. Quant au Hassania , il a complètement raté son match .

Coup d’arrêt pour la belle série du MAT puisque ce dernier a été neutralisé à domicile par les FAR dans une partie plus que moyenne .
Le MAT a franchement déçu en sortant une prestation plutôt médiocre par rapport à ce que l’on attendait et en face, les FAR ont été incapables d’enfoncer le clou. Match nul très logique car aucune équipe ne méritait de prendre les trois points.

Enfin une victoire pour le Raja .Une victoire assez longue à se dessiner puisqu’il a fallu attendre la quatre-vingt troisième minute pour voir les Verts prendre l’avantage . Le dernier quart d’heure de la partie a été complètement animé et à ce petit jeu le RAJA sort presque toujours gagnant. En face , la RSB a sorti un gros match et s’est offert un paquet d’occasions ratées par Laachir. Auparavant, la RSB s’était vu refuser un but apparemment valable en première période. Après le but d’Ayoub Nanah du DHJ refusé dimanche dernier , voilà un nouveau but non validé face aux Verts: ce nest pas pour insinuer quoi que ce soit , mais juste pour souligner le fait.

Sinon, le Raja peut remercier Anas Zniti d’avoir sauvé son équipe à la dernière minute sur un but tout fait.
Malgré ce succès à une semaine du derby Casablancais , les Verts de Rachid Taoussi n’ont pas l’air très en confiance car cela n’est jamais bon signe de multiplier les simulations de blessures afin de faire perdre du temps. Cela veut dire qu’on n’est pas capable de faire circuler le ballon pour mieux le garder. De plus, cela n’est pas très fairplay.

Belle opération pour le CRA qui a réussi l’essentiel face à l’OCK. Les Rifains sont en nets progrès sous la conduite de Zouaghi et celle de leur stratège Mbarki, encore un petit effort et de la régularité et ils ne seront plus concernés par la relégation.

Quant à l’OCK , rien ne va plus pour les protégés d’Ajlani et on se demande ce qui leur arrive . On a cette impression depuis le trophée de la coupe du trône que le ciel leur est tombé sur la tête !
Franchement, on y verra plus clair après la trêve de janvier.

Très belle rencontre à Salé entre le KAC et l’IRT et malgré le score vierge les deux équipes ont confirmé tout le bien qu’on pensait d’elles. Cependant , la manière avec laquelle les occasions furent ratées prouvent que toutes les équipes de Botola ont des problèmes persistants de finition.

Très belle opération également pour l’OCS qui s’est imposé à Agadir où l’accueillait le KACM. Comme à Casablanca pour RCA-RSB, on a assisté à un dernier quart d’heure de jeu complètement débridé. Une victoire qui va faire beaucoup de bien aux poulains d’Aziz Amri et qui par contre va plonger Hicham Dmii et les siens dans le doute. Avec son armada de joueurs dont ne voulait plus le RAJA. ( Chtibi, Koucham, Chaguou et Akkal),même si cela n’a absolument rien à voir le Kawkab fait désormais partie des équipes qui sont condamnés à recevoir à l’extérieur après le KAC, l’OCK et l’OCS.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires